lundi 18 janvier 2016

Fabrication du verre et...Caramel !

Miam !

Les jumelles ont étudié en Sciences: "le verre" et sa fabrication.
Nous avons fait la leçon, puis le devoir, et ensuite, comme souvent en sciences, regardé
un documentaire ( "c'est pas s...."). Ils expliquaient, très concrètement, que la fabrication du verre
pouvait être comparée à celle du caramel, et que les deux matières se ressemblaient.

En grands amateurs de caramel pourtant ici, je n'avais, pour ma part, jamais fait le lien...et pourtant nous en fabriquons très souvent car tous les matins, certaines des puces le tartinent sur du pain...
Nous l'aimons moelleux pour les tartines, et dur pour les sucettes ou bonbons.

Je vous transmets notre recette, à l’œil (je n'ai pas de thermomètre et je fais toujours au pifomètre....).
Elle est rapide et efficace. Toutes mes recettes, en générale sont rapides, avec peu de matériels, et des dosages faciles à retenir. J'optimise énormément le temps pour tout, la préparation, la cuisson, le lavage, le rangement,....


1) ustensiles : 

- une poêle                                                - une grande cuillère














- 2 pots à confiture












2) Ingrédients:

- du sucre, 6 cuillères à soupe


    - de l'eau, 6 cuillères à soupe d'eau





    - 1 beurre entier (250 gr)






  - 3 pincées de sel de Guérande









- 1 pot de crème fraiche liquide





3) Préparation:

-Mettre tous les ingrédients dans la poêle et faire chauffer le tout sur feu moyen-fort (moi je mets sur 8 sur ma plaque qui va de 1 à 12).

-Au début la couleur est plutôt jaunâtre, et cela "bulle".

-Toujours tourner régulièrement jusqu'au changement de couleur

-Après plusieurs minutes, elle va foncer, faire un dégradé de bruns.

-Plus la couleur est claire et moins le mélange aura le goût du caramel.

-Plus la couleur est foncée (vous sentirez déjà la délicieuse odeur!) et plus vous vous rapprocherez du bon goût, mais attention, s'il fonce de trop, il peut devenir du caramel "amer"...

-Quand vous pensez avoir atteint la bonne couleur, versez rapidement dans les 2 pots à confiture ( le caramel, étant très chaud, continue de cuire même une fois la cuisson arrêtée, et il va encore foncer un peu)

-Refermez immédiatement les couvercles fermement. Le vide se fera avec le refroidissement.

-Une fois refroidi, conservez dans le réfrigérateur.

Nous l'utilisons à tartiner le matin sur le pain, et aussi pour accompagner ou fourrer des desserts et gâteaux.

4) Variantes:

-Sans crème fraiche, votre caramel deviendra dur en refroidissant. Il suffit de le verser dans une assiette creuse préalablement  recouverte de papier aluminium (à moins d'avoir fait le luxueux investissement d'une plaque de marbre),

-Une fois froid, il n'y a plus qu'à  casser la plaque ronde en morceaux (comme sur cette photo) et les disposer dans une boite hermétique.








-Avec du chocolat fondu, à verser à la place de la crème fraiche, vous obtenez une pâte à tartiner chocolatée!

Bon appétit !!!

(Tous les ustensiles se nettoient facilement en les laissant tremper dans de l'eau bien chaude)



2 commentaires:

  1. miam, on va sûrement essayer !! Merci pour ces recettes !
    Amaëlle

    RépondreSupprimer